devpops.ch

Aujourd’hui, la vidéo constitue une façon pratique et ludique de faire passer votre message. Promo ou pédago, la vidéo est ma meilleure alliée. Ce support média peut offrir des opportunités intéressantes pour des publications faciles d’accès.

Trois cent millions d'heures vues chaque jour. Profitons-en !

La popularité de la vidéo est en plein essor. avec les nouvelles technologie de connexion à internet la diffusion de contenus filmés est devenu un jeu d’enfant, les images sont fluides et le son parfait. Bref finis les téléchargements en plein milieu de la vidéo ou de sons hachés.

C’est donc naturellement que ce support de communication est devenu très populaire. Ce média permet d’intéresser vos visiteurs à vos contenus avec facilité et rapidité.

En chiffre cela donne le vertige 300’000’000’000 d’heures de vues chaque jour dans le monde, donc une moyenne de 20 heures par personne et par jour.

devpops.ch vidéo, ma meilleure alliée

Image par Photo by Thomas William on Unsplash

La vidéo permet de promouvoir un article, d’en faire la démonstration, des comparatifs, d’instruire vos utilisateurs ou simplement les amuser.
L’essentiel est que cette présentation reflète votre activité, le message que vous voulez passer ou simplement promouvoir votre image.

Image par Jakob Owens on Unsplash

Pour un impact personnel

La grande mode et le meilleur impact auprès des recruteurs est une présentation personnelle jointe au CV.

Mon premier film !… A moi Hollywood…

Pour créer un clip vidéo pas besoin d’avoir une fortune : 9 étapes pour réussir son entrée

1. L’objectif

Définissez en premier l’objectif à atteindre : est-ce un cours éducatif, une fiche mode d’emploi, une prise de position, une promotion d’un article d’un lieu, d’un événement ou votre CV ?

2. Planification

Un sujet peu avoir plusieurs suites, une série de tutos sur la création d’une tour Eiffel en allumettes peux être étalée sur plusieurs étapes, liées à un événement. Une Beauty Week est prévue dans un mois, planifiez des vidéos de vos maquillages, coiffures, nails-art, sur cet évènement, et achevez cette série par un défilé. Bref les moyens de vous amuser en vous prenant pour Coppola ne manquent pas. L’avantage de planifier une série de clips vous permettront de pouvoir en tourner plusieurs le même jour et ainsi de faire des économies.

3. Story-board

Créer un story-board toutes les étapes de la vidéo : images, dialogues, en respectant les lois sur la rédaction : une introduction, une description, un but et une conclusion.

Le story-board va vous permettre de visualiser le film avant la production, bien-sûr des exigences techniques vont vous obliger à revoir certaines scènes ou angles, mais dans l’ensemble votre film ressemblera à cette idée. Dans cet exemple vous pouvez déjà constater que vous n’avez pas besoin de décors grandioses, juste un peu de maquillage, une frimousse expressive, et des paillettes….

devpops.ch vidéo, ma meilleure alliée

4. Le film

Si vous n’avez pas de moyens et que vous désirez quand même avoir de la qualité pensez aux écoles de cinéma, certains élèves sont très doués et ne refusent pas quelque petits billets contre un travail. Ainsi vous aurez un joli film pas trop cher et de haute qualité.

5. Les décors et les acteurs.

Utilisez les ressources que vous avez autour de vous, des amis peuvent vous prêter un local neutre pour votre création, que pouvez-vous prendre de chez vous ? Allez chiner aux puces… bref avec peu de moyens vous trouverez le décor idéal sans vous ruiner. Soignez l’éclairage, il doit correspondre à votre projet, voulez-vous tourner en extérieur, la météo est-elle favorable ? En intérieur la lumière est-elle suffisante ? Si vous rajoutez un spot, lumière douce ou plus vive…. Créer l’ambiance favorise la mise en valeur de votre projet.

Vous ne voulez pas vous montrer vous-même, avez-vous une amie un ami qui se prêterai volontiers au jeu ?

6. Caméra et micro

N’importe quelle caméra fera l’affaire, votre webcam, votre smartphone, ou une caméra HD qu’importe, il ne faut penser qu’a 2 choses :

A. Fixer la caméra rien de plus désagréable que les films qui dansent et qui tremblent, le style film amateur caméra sur l’épaule, c’est bien spécifique et pas adapté pour faire de la promotion.

B. Le micro, impensable de s’en passer. Prendre du son avec un téléphone, une webcam ou un caméscope en direct, c’est mauvais. Utilisez un micro de bonne qualité ou faites un montage son plus tard.

Image par  Denise Jans on Unsplash

7. Montage

Plusieurs logiciels de montage existent, il y en a un intégré d’office sur votre ordinateur, iMovie, Windows Movie maker ou YouTube Movie Maker, il vous permettrons d’intégrer de la musique ou votre dialogue, de faire des transition fluide, des retouches de couleurs, gérer la vitesse, etc.
A vos tables de montage petits génies !

N’oubliez pas d’intégrer des sous-titres, du moins la possibilité d’en afficher, certaines personne ont des difficultés mais reste toutefois des clients potentiels.

Plusieurs logiciels de montage existent, il y en a un intégré d’office sur votre ordinateur, iMovie, Windows Movie maker ou YouTube Movie Maker, il vous permettrons d’intégrer de la musique ou votre dialogue, de faire des transition fluide, des retouches de couleurs, gérer la vitesse, etc. A vos laboratoire petits génies !

N’oubliez pas d’intégrer des sous-titre, du moins la possibilité d’en afficher, certaines personne on des difficultés mais reste toutefois des clients potentiels.

8. Publication et analyse

Voilà votre film est tout beau, prêt à être mis en ligne, ici deux choix s’offrent à vous: soit le stocker sur une plateforme de vidéo comme YouTube, Vimeo ou Dailymotion. Ces plateformes ont une capacité de stockage bien supérieure à votre ordinateur personnel, et en y insérant le lien sur votre site vous ne le ralentirez pas.

N’oubliez pas de référencer votre vidéo, titre en rapport avec le contenu, mot-clé texte alternatif, interaction visiteur, commentaire, like, lien vers votre site.

Ces outils ont malheureusement un coût mensuel, mais restent toutefois une très bonne pratique pour préserver votre propre site.

L’intégration d’une vidéo dans un article ne vous absout pas de devoir rédiger du contenu. De plus vous pourrez faire un carrousel d’autres vidéos que vous avez tourné en rapport avec celle-ci. Votre visiteur passera plus de temps sur votre site.

Réseaux sociaux

Publiez votre articles. Attention certain réseaux ne prennent pas de vidéos, postez un lien vers celle-ci, qui sera en lien avec votre site. Créer des mails pour vos abonnés, Des liens de partage, plus on parlera de vous, mieux se porteront vos affaires.

Voilà vous êtes en ligne, suivez votre post. Voyez si l’impact est bon et modifiez votre stratégie si nécessaire.

Des sites de partage et d’analyse existent, certains son payants d’autres ont des fonctions gratuites plus que performantes Google Ads, Jetpack, Mailchimp… a vous de voir celui qui vous convient le mieux et surtout le plus adapté à vos besoins.

Ménage

Sur votre site supprimez les vidéos qui sont passées de date, (libération d’espace)

9. Conclusion

Si votre première vidéo n’est pas du Stanley Kubrick, pas de soucis, avec la pratique vous connaîtrez mieux les outils, vos possibilités et l’impact que vous avez, pour que la vidéo soit votre meilleure alliée !

PS Allez petit Quizz

Devinez à quelle période on a écrit cet article (trichez pas!)

Répondez dans les commentaires. Celui qui est le plus proche gagne des bonbons !!!

Adopte un devpops.ch

Notre devis en ligne pour vous faire une idée

Vous êtes déjà sur la toile et vous avec besoin d'un coup de main pour la gestion de votre site.... nous sommes là avec des solutions pour vous.....
Choisissez votre forfait de maintenance

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :