devpops.ch

PinePhone une alternative au non choix qu’est IOS et Androïd. Rechercher un téléphone écolo, hors des sentiers battus

Petit récapitulatif historique

PinePhone une alternative au non choix qu'est IOS et Androïd. Rechercher un téléphone écolo, hors des sentiers battus. Notre copine en interview.
  • 1876 Alexander Graham Bell invente le téléphone
  • 1880 Clément Ader ajoute un microphone et deux écouteurs
  • 1910 Le téléphone se voit pourvu d’une magnéto, changement de forme
  • 1915 Première communication sans fil de l’état de Virginie à  Paris (France) inspiré du système de la télégraphie sans fil de Guglielmo Marconi et Nikola Tesla (1909)
  • 1924 Le PTT24 intégration du cadran numérique version portable (avec fil) et murale
  • 1927 Premier service téléphonique commercial transatlantique par onde radio
  • 1940 le bakélite
  • 1960 un plastique moins dense permet des formes excentriques
  • 1980 le téléphone à touche
  • 1990 Le téléphone sans fil (mais toujours attaché à un poste fixe)
  • 2000 Téléphonie mobile :  le téléphone sort dans la rue. Au fil du temps il passera de simple téléphone à un service de messagerie, avec un écran, d’appareil photo (fin de l’argentique), lecteur de musique, et plateforme de jeux. L’écran tactile apparaît avec fonction fax….

Une extension de soi

Actuellement, on utilise les smartphones, ou téléphones intelligents. Ceux-ci sont des appareils mobiles qui satisfassent diverses fonctions. Capables de les mettre dans nos poches, ces téléphones ont le pouvoir d’appeler, recevoir des appels, envoyer des messages, naviguer sur internet, prendre des photos, télécharger divers jeux et applications selon nos goûts. Il intègrent par défaut: calculatrice, réveil, chronomètre, calendrier, envoi des courriers électroniques, entre autres.

Ces smartphones sont beaucoup demandés dans le marché car ils sont utiles pour communiquer ainsi que pour stocker de l’information ou tout simplement se divertir.
Cet appareil évolue tous les jours et le marché est assez compétitif.

Le smartphone est devenu un outil indispensable de notre quotidien, il faut être joignable partout et en tout temps. C’est une extension de soi.

PinePhone une alternative au non choix qu'est IOS et Androïd. Rechercher un téléphone écolo, hors des sentiers battus. Notre copine en interview.

Photo by camilo jimenez on Unsplash

Le PinePhone : une alternative

Le marché se divise entre deux systèmes d’exploitation IOS et Androïd l’Asie et les États Unis. Mais il émerge aujourd’hui une gamme de téléphonie mobile alternative qui contrebalance ces géants de la communication. Notre copine partage avec vous, son expérience avec le PinePhone … Interview : 

Pourquoi les systèmes proposés sur le marché ne t'ont-ils pas séduite?

Etant une fervente partisane de l’anti-GAFAMisme ou encore du mouvement des Logiciels Libres, il y un moment que la possession d’un téléphone intelligent me pose des problèmes tant en termes de composants matériels qu’en termes logiciels. Je me suis donc mise en tête d’en changer.

Quels sont tes critères de recherche?

  • Sortir des géants du marché en tout cas de Android et IOS
  • Un prix abordable
  • Si possible des composants “écologiques”.

Qu'as-tu découvert?

J’ai d’abord étudié les différentes pistes qui s’offraient à moi. Le fairphone paraissait une bonne solution, mais qu’en matière de hardware, le matériel en gros. Tout le reste, la partie application et logicielle, reste toujours Android. Puis, je suis tombée sur les produits Purism : pas ma gamme de prix du tout, je tiens à conserver mes 2 reins. Après ces diverses déconvenues, je découvre le PinePhone. C’est merveilleux, il coche toutes les cases !!!

Le PinePhone est basé sur une interface Linux, Est-ce facile de démarrer avec ce système?

Lors de l’achat, on m’avertit quand même que c’est pas un téléphone pour profane, et que si j’ai aucune habitude des distributions Linux c’est déconseillé. Mais par contre, si on a pas peur de mettre les mains dedans, ils promettent un minimum de praticité à l’objet ; ils nous assurent qu’on peut au moins téléphoner !

Parle nous de l’installation

Première prise en main avec le système par défaut : Manjaro avec Plasma Mobile OS (sorte de version mobile du bureau KDE pour ceux à qui ça parle). J’aime pas, j’ai pas mes repères, et surtout, je sais qu’il existe Mobian, la version mobile de Debian. On flashe, on installe le bouzin via SD. C’est bon, ça se passe pas trop mal ! Je retrouve même un petit style qui me rassure et me réconforte !

Tout va bien dans le meilleur des mondes me diras-tu ? Peut-être pour certains mais pas pour moi. Histoire que tu aie toutes les infos, mon téléphone portable ne me sert qu’à 2 choses : téléphoner et partager ma connexion internet (comme ça je paye pas de box pour la maison, c’est économique), c’est très très limité comme usage on est d’accord ? Ben même ça, c’était terrible

Vidéo tirée du site https://www.pine64.org/pinephone/ en anglais

Pour téléphoner à tes amis tu as des numéros en mémoire, comment les as-tu récupéré?

J’avais exporter l’ensemble de mes contacts sur un fichier .vcf que je pensais simplement importer. Non, non, faut passer par Thunderbird, qui importe le fichier, puis envoyer tous les contacts de Thunderbird à l’application Contacts pour téléphoner, et ensuite tu peux virer ton client mail qui t’a servi à faire l’import. Normal ! C’est merveilleux, il coche toutes les cases !!!

As-tu pu appeler quelqu’un?

Même si le micro est un des moins bon du marché, ça fonctionne. Sauf… pour les répondeurs. La plupart d’entre eux se déclenche, vous commencez effectivement à communiquer, mais vous ne les entendez pas. J’ai toujours aucune vague solution à ce problème.

Tu utilises ton téléphone comme modem, le partage de connexion a-t-il été un problème?

Le partage de la connexion : le truc le moins intuitif du monde selon moi ; tu dois aller dans tes paramètres wifi, mettre en route, allez dans les paramètres une fois que c’est up et là tu peux demander un partage de connexion wifi. C’est nawak.

Par défaut, le partage de données est limité donc si tu atteins la limite, qui est de 2 Gb par défaut, ta connexion tombe et il faut carrément redémarrer… fun ! Pas très grave, on va changer cette option et ne plus mettre de limite du tout. L’information se retrouve facilement dans le menu des options, le problème c’est que le bouton pour valider la modification est hors de l’écran, c’est pas bien dimensionné. Donc je peux changer mon option mais pas l’appliquer, ce qui est très fâcheux. J’ai découvert après plusieurs jours d’utilisation fastidieuse qu’il fallait aller dans les paramètres de l’écran passer du zoom à 200 % au zoom à 100 %, ce qui donne un écran desktop aux dimensions du portable : go chercher la loupe (pour de vrai) et pouvoir voir ce bouton « appliquer » la limite de connexion à « aucune ». Après cette manipulation de fourmis, ça allait mieux.

Plus tard, j’ai branché mon téléphone à mon ordi pour le charger et là, miraculeusement, une connexion filaire. Elle est stable, rapide, bref l’USB-c c’est de la bombe en fait !

Que détestes-tu le plus sur ton PinePhone?

La batterie. Si vous pensez vous endormir sans brancher votre portable et espérez qu’il vous réveille, c’est peine perdue, même en veille il ne tient pas 8h. C’est super chiant je vous l’accorde. C’est presque plus un téléphone portable s’il doit être branché tout le temps… c’est vrai.

Et ton avis pour conclure

Malgré ces aspects négatifs qui en rebutent plus d’un, moi je l’aime bien mon téléphone. J’ai même réussi à installer Telegram via les dépôts debian donc j’ai plus que ce que je demandais. Mon téléphone me permet d’être atteignable sans en être l’esclave. Mon téléphone me permet de dire à mon patron ; non je ne peux pas faire la double authentification depuis mon matériel personnel pour accéder à mes mails pro. Mon téléphone à des interrupteurs physiques pour mes caméras, mon micro, ma géolocalisation. Mon téléphone fait ce que je lui dis, même si c’est très compliqué de communiquer avec lui. Mon téléphone fait QUE ce que je lui dis, et pas plus. Mon téléphone à une caméra tellement pourrie que je ne peux profiter que de ce que j’ai devant les yeux. Mon téléphone, au fond, me rappelle que la seule vérité qui mérite d’être vécue c’est la réalité, non augmentée, non-virtualisée. Juste la vie, la vraie, PinePhone !

Merci copine d’avoir partagé ton aventure hors des sentiers battus

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :